lundi 1 février 2016

Ilot de cuisine

Pour équiper la cuisine du nouvel appartement de mon fils Jonathan et de sa compagne Karine, ils souhaitaient que je leur fasse un meuble pratique et simple en bois de récup. ou il serait possible de prendre un repas à deux et de ranger un maximum de vaisselle. Voilà le nouveau meuble installé et en fonction!




Vous pouvez suivre ci-dessous les étapes de cette construction.





Un plan , quelques mesures et la récupération de quelques palettes assez rares car elles mesurent environ 2,20 mètres et il faut commencer à déclouer les planches du dessous en laissant les patins qui vont servir de supports au futur plan de travail.




Maintenant je fixe les étagères sur le fond vertical qui prendra appui sur le mur de la cuisine, il me restait une barre aimantée, que je fixe et teste avec quelques couteaux, en dessous d'une étagère quelques crochets  serviront aux mugs pour le thé (ce sont des amateurs de thé).

 Les plots du centre vont maintenir le plan de travail, ceux du bas, le plancher et la barre entre les deux l'étagère centrale du meuble .
 Maintenant sur une autre palette je passe à la fabrication de l'étagère intermédiaire du meuble, puis une troisième pour le plancher, il faut démonter les plots et couper et ajuster avec des traverses vissées solidement car casseroles, marmites et autre micro-ondes ..... cela pèse !
 Passons à la fabrication du pied qui va maintenir l'étagère du plancher, celle intermédiaire et le plan de travail.


 Comme sur le fond vertical (image du dessus avec les couteaux) je visse sur le pied ci-contre des plots identiques et une barre pour monter l'ensemble du meuble.



je passe à l'élaboration du plan de travail, pour cela je démonte une grande palette afin de récupérer les planches que je ponce soigneusement







Je démonte une autre palette en laissant juste la première planche qui me sert de départ sur les traverses pour ajuster celles récupérées précédemment, Je les colle et les clous à l'aide de pointes sans tête.
Comme le plan dépasse afin de laisser assez de place pour prendre un repas à deux sur un tabouret de bar, je colle une barre en bout afin de bien maintenir l'ensemble.

Essai d'assemblage avant la fabrication des tiroirs et cela permet aussi d'avoir l'avis des futurs utilisateurs.
C'est bon !!! je continue !!!


A l'aide des chutes de palette et d'un reste de contreplaqué, je fabrique deux tiroirs qui vont se glisser dans les supports du plan de travail.
Je fixe les tiroirs à l'aide de rails coulissants ce qui permet de les sortir en cas de besoin.



Deux anciennes caisses à pommes fixées sur deux rails servent pour les rangements plus importants en donnant un petit côté vintage.






Entre les tiroirs et l'agencement vertical des petites cases donnent des petits rangements supplémentaires.
Sur la photo de droite vous pouvez voir le tiroir avec sa poignée récupérée sur un ancien meuble d'entreprise.
Il reste maintenant à boucher tous les trous de vis et clous avec de la pâte à bois chêne clair, après séchage je ponce de nouveau le plateau, il restera à appliquer une lasure ou un verni  incolore (à voir avec les utilisateurs).

Avec les restes, fabrication de 2 petites étagères dans le même style.
Voilà un meuble pas cher et pratique construit avec du bois de récupération, le coût se limite à l'achat de vis et clous , de colle à bois et quelques disques à poncer.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire